Le tourisme urbain (et l'intérim !) profite de l'internationalisation des nuitées hôtelières

#Recrutement #smart tourism #Hôtellerie #Tourisme #Restauration #Restaurant #agence d'intérim #Intérim #Hôtels #emploi #Tourisme d'affaire


Vu 349 fois

Une étude d'Atout France met en avant la bonne santé du tourisme urbain en France. Une santé qui : profite de l'internationalisation des nuitées dans les hôtels tricolores, dont les établissements lyonnais ; profite aux professionnels du secteur, en hôtellerie-restauration. Et, ce faisant... à l'embauche de personnel en contrat longue durée, comme en intérim !

Les touristes plébiscitent les villes pour leurs vacances : un cercle vertueux pour l'hôtellerie et la restauration urbaines

"L’espace urbain attire des visiteurs de loisirs pour des vacances ou de simples city-breaks." C'est l'une des conclusions d'une nouvelle étude menée par Atout France, l'agence de développement touristique de la France, qui travaille à nourrir l'attractivité du pays comme destination de tourisme et la compétitivité des acteurs du secteur. Cette étude, publiée le 11 juillet dernier, dresse un panorama très positif de la fréquentation hôtelière dans l'Hexagone... Elle rappelle ainsi que ce sont 50 millions de nuitées qui ont été enregistrées en France, en 2018, dans 32 destinations urbaines définies, auxquelles s'ajoutent 53 millions de nuitées pour la Métropole du Grand Paris. 

Les hotels étoilés recrutent des intérimaires grâce à la hausse du tourisme urbain

L'espace urbain constitue une destination touristique de choix : les hôtels et les restaurants des métropoles françaises en profitent

Parmi ces 32 destinations étudiées, l'on retrouve les métropoles et agglomérations de : Lyon, Aix-Marseille, Nice, Lille, Strasbourg, Toulouse, Montpellier, Clermont, Brest, Toulon, Reims, Grenoble, Angers, Annecy... Avec, comme objectif, l'observation précise de la façon dont évolue le tourisme urbain. En découle un constat très clair, dont les implications le sont tout autant pour l'hôtellerie et la restauration, mais aussi les agences d'intérim et les acteurs du recrutement :

"L’espace urbain comptabilise 70% des nuitées hôtelières en France métropolitaine en 2018 et constitue également la destination numéro un des visiteurs internationaux qui y réalisent 77% de leurs nuitées hôtelières."

L'intérim dans les hôtels et les restaurants boosté par le tourisme urbain

L'étude d'Atout France confirme donc que les destinations touristiques urbaines sont particulièrement appréciées pour des vacances, comme pour des week-ends prolongés entre amis. Mais elle explique également que "les villes se placent sur la première marche du podium en termes d’accueil de rencontres et d’événements professionnels". Concluant que le "tourisme en ville est un véritable moteur de l'économie et du développement local", notamment parce qu'il permet la création de postes, de missions, "d'emplois directs et indirects". Une agence d'intérim comme Adaptel Lyon peut en témoigner !

Une part de plus en plus importante de touristes internationaux se presse dans nos hôtels et nos restaurants

Très concrètement, Atout France observe que la progression de cette fréquentation hôtelière urbaine est aussi liée à une augmentation de la part d'étrangers en visite dans notre pays, même si de fortes disparités sont constatées selon les villes et leur situation géographique. Mettant en avant "le dynamisme des nuitées internationales" qui "compense le tassement des nuitées françaises", l'étude chiffre à 14,9 millions le nombre de nuits passées dans les hôtels français par une clientèle étrangère. Une hausse de 6,1% entre 2018 et 2017, excusez du peu !

L'intérim en hôtellerie et restauration boosté par le tourisme urbain

Un intérimaire dans l'hôtellerie ou dans un restaurant doit savoir parler anglais !

Les Américains semblent de plus en plus attirés par notre pays, tout comme les Australiens. Les premiers représentent 15,1% de nuitées supplémentaires par rapport à l'année d'avant, quand les seconds ont, malgré la distance, cumulé 12,6% de nuitées de plus. Au total, trois pays étrangers correspondent à 35% des nuitées internationales en France : le Royaume-Uni avec deux millions de nuitées, l'Allemagne, 1,7 millions, et les Etats-Unis, 1,4 millions. Vous êtes intérimaire dans un hôtel ou dans un restaurant ? Soyez "fluent" en anglais, cela ne pourra que faciliter votre travail quotidien !

A Lyon, les hôtels accueillent une majorité de touristes ou visiteurs français

Pour ce qui nous concerne à Lyon, les voyants sont tout autant au vert. Certes, les établissement hôteliers de la capitale des Gaules se classent derrière ceux du Grand Paris, de la métropole niçoise, du duo Aix-Marseille et de Strasbourg au nombre de nuitées étrangères. Mais ils en ont cumulé tout de même 1,18 millions en 2018, talonnant ainsi Aix-Marseille (1,44 millions) et Strasbourg (1,3 millions), quand toutes les autres métropoles de l'Hexagone sont en-dessous des sept chiffres. En revanche, Lyon occupe la troisième place du podium pour les nuitées françaises : avec 3,54 millions, la métropole est à portée des 3,89 millions d'Aix-Marseille, Paris caracolant toujours en tête du classement.

Les nuitées hôtelières en France et à Lyon, en 2018

La conclusion ? Oui, la France est un pays formidablement touristique. Oui, les perspectives sont belles pour les hôtels et restaurants lyonnais. Oui, les professionnels de ce secteur ne peuvent que profiter d'offres d'emploi de toute sorte, en intérim pour se faire de l'expérience ou en contrat longue durée pour s'inscrire sur le long terme !

Vous avez aimé cet article ? Partagez-le !