Fiche de poste : Chef de rang

#poste #intérim #chef de rang #restauration #mission #extra #restaurant #recrutement


Vu 227 fois

Entre les serveurs et le maître d'hôtel, il existe un métier de la restauration pas toujours très connu du grand public : celui de chef de rang. Considéré comme un échelon indispensable à franchir pour grimper dans la hiérarchie d'une salle de restaurant prestigieuse, ce poste aux missions multiples et variées présente un caractère formateur et enrichissant. Pas étonnant que les offres en intérim ou en extra soient multiples dans cette profession ! Découvrez tout ce qu'il faut savoir sur le métier de chef de rang. 

Un chef de rang, c'est quoi ?

Ne croyez pas que les tables se dressent et se débarrassent toutes seules comme par magie dans un restaurant ! Les petites mains à qui l'on doit ces présentations soignées, ordonnées et judicieusement placées sont bien souvent celles d'un chef de rang. Sous les ordres des architectes que peuvent être le maître d'hôtel ou le responsable de salle, le chef de rang est l'indispensable cheville ouvrière qui met minutieusement en œuvre la disposition de la salle. Mais loin d'être uniquement présent avant et après un service, le chef de rang doit aussi se montrer au contact du client pendant pour conseiller et parfois même cuisiner. Un véritable couteau suisse de la salle en restauration !

le chef de rang en interim, poste à responsabilité

Les missions du chef de rang

Comme expliqué plus haut, le chef de rang s'occupe généralement des tables. La mise en place ? C'est lui. Le dressage ? Encore lui. La vérification de la propreté des couverts et de la vaisselle ? Toujours lui ! Manger sur une table soignée et dans un environnement chaleureux : tout cela repose sur les épaules du chef de rang. La mise en place des consoles de service est aussi une mission attenante au métier. Et quand le service se termine, c'est aussi au chef de rang de s'occuper de débarrasser.

Prendre une commande, encaisser, cuisiner… polyvalence requise !

La mission du dressage passée, le chef de rang ne disparaît pas comme ça, en claquant des doigts, pour revenir débarrasser ensuite. Présent en salle tout au long du service, il doit aussi avoir des connaissances en cuisine plus aiguisées que les couteaux qu'il dispose le long des assiettes. Il est en effet amené à accueillir, accompagner et conseiller le client. Il lui présente la carte, prend la commande et la transmet en cuisine et doit pouvoir répondre aux questions de ses hôtes, parfois même être apte à découper certaines viandes. C'est aussi le chef de rang qui édite l'addition et réalise l'encaissement. Enfin, l'encadrement des serveurs et autres commis incombe aussi au chef de rang. Un travail compliqué, certes, mais qui implique un turn-over important, et donc des très nombreuses offres en intérim !

Les qualités et compétences du chef de rang

Pour manager cette équipe, il faudra évidemment développer des qualités de meneur d'homme. La restauration étant un monde où le client est roi, savoir rester courtois, aimable et poli avec ce dernier est absolument indispensable. Et vu les situations imprévues qui peuvent se présenter, savoir garder son sang froid n'est généralement pas de trop quand on est chef de rang ! Lorsque le service est important, il est enfin nécessaire d'allier calme et rapidité d'exécution.

un chef de rang doit savoir parler anglais

"Do you speak english ?"

Propreté de la table oblige, le métier de chef de rang exige aussi une bonne connaissance des normes d'hygiène et de sécurité. Etant amené à encaisser les commandes, il ne doit pas non plus être l'ennemi des additions, divisions et autres soustractions ! Enfin, dans certains établissements, même en intérim, être capable de parler l'anglais peut évidemment être indispensable afin d'être en mesure de communiquer avec des clients étrangers.

La formation du chef de rang

Les formations pour devenir chef de rang sont nombreuses. Vous pouvez éventuellement vous tourner vers un CAP ou un BEP Restauration. Un Bac Professionnel Commercialisation et Services en Restauration vous offrira un bon bagage pour vous lancer, tout comme un Bac Technologique Hôtellerie. Enfin, si vous désirez vous frotter aux plus belles tables de la gastronomie, c'est vers un BTS Hôtellerie-Restauration qu'il faudra vous tourner.

L'apprentissage et l'intérim, deux voies de choix pour progresser

L'école, c'est bien. La pratique, c'est mieux ! Fort heureusement aujourd'hui les formations en hôtellerie-restauration se font bien souvent en alternance, faisant de l'apprentissage une voie privilégiée pour percer en qualité de chef de rang. L'intérim et les extras, des missions courtes, permettent aussi de développer des compétences au contact de la restauration collective par exemple.

Pour quelle évolution ?

  • Maître d'hôtel

Si vous êtes à la recherche d'une mission de chef de rang en restauration collective ou d'entreprise, n’hésitez pas à nous contacter : de nombreux postes en intérim sont disponibles !

Vous avez aimé cet article ? Partagez-le !