Pourquoi embaucher en intérim quand on est dans la restauration ?

#candidat #restauration #poste #restaurant #Intérim #mission #emploi


Vu 206 fois

Besoin d’un petit boulot dans la restauration ? Cela tombe bien, le secteur recrute beaucoup d'intérimaires, et le nombre d’employés dans ses établissements est en augmentation depuis plusieurs années. Quelles sont les raisons de cette demande ?

Les différentes branches de la restauration…

Tout comme l’hôtellerie fait beaucoup appel à l’intérim, la restauration est un domaine dans lequel les besoins en personnel sont permanents et conséquents. Il faut dire que les postes à pourvoir dans la restauration s'avèrent nombreux et les missions particulièrement variées... Ces dernières représentent plusieurs branches :

  • La restauration traditionnelle
  • Les cafés et brasseries
  • La restauration collective
  • L’hôtellerie

Un cuisinier en intérim prépare un plat

… pour de nombreux postes en intérim

… et dans chacune de ces branches se retrouvent bon nombre de métiers friands de l'intérim, répartis, là encore, selon différents postes :

  • Les métiers en salle
    • Garçon de café
    • Chef de rang
    • Sommelier
    • Serveur
    • Réceptionniste
  • Les métiers en cuisine
  • Et d’autres métiers tout aussi indispensables dans certains établissements
    • Traiteur
    • Contrôleur de qualité

S’ils sont aussi nombreux, c’est que le milieu de la restauration réclame une importante main d’œuvre pour mener à bien les missions de l’établissement. Aujourd’hui, le recrutement du personnel intérimaire est en grande augmentation : ce sont 250 000 emplois de plus qu’en 2015.

des cuisiniers en interim dans la restauration

L’intérim, le bon plan pour les restaurateurs

En-dehors des métiers demandant une spécialisation particulière, la restauration ne propose que peu de postes en CDD ou en CDI, pour davantage d’intérimaires. Pourquoi ? Un restaurateur lyonnais nous répond :

« En plus du fait que l’intérim crée davantage d’emplois, c’est une sécurité, un moyen efficace de changer régulièrement de personnel, et éventuellement de pallier les éventualités délicates comme l’absence de personnel. Avec le temps, les restaurateurs ont compris que l’intérim était un moyen d’embauche plus sécurisant pour les postes aux responsabilités limitées. »

Sans compter que les missions sont certes courtes, mais renouvelables jusqu'à deux fois dans les limites de la durée maximale autorisée. C'est la nature de la mission qui fait varier cette durée maximale (renouvellement compris, donc) : celle-ci peut atteindre 18 mois dans le cas d'un accroissement d'activité, un emploi saisonnier ou le remplacement d'un non-salarié.

De nombreux avantages aux postes intérimaire

Il s’agit ainsi d’une sécurité pour le restaurateur, qui ne prend pas le risque d’embaucher du personnel sur une trop longue durée et d’un moyen efficace, pour l'intérimaire, de se construire une expérience rémunératrice. Tout le monde y gagne !

L’intérim présente donc de nombreux avantages pour les deux parties. Les candidats ne perdent pas de temps dans leur recherche d'une mission et n'ont qu'à s’adresser à une agence, comme ADAPTEL, qui se chargera de leur trouver une offre dans la branche souhaitée. Rapide et efficace.

Les restaurateurs, de leur côté, là encore en faisant appel à ADAPTEL, sont aisément pourvus en main d'oeuvre, se déchargent d'une part de l'administratif et s'adaptent au turnover important des missions réclamées.

Un apprentis en interim pour une mission courte duree

Boulot rapide dit aussi période d’essai rapide. Et c'est aussi un avantage de l'intérim au bénéfice de l'intérimaire... Le serveur, le plongeur, la femme de chambre… il faut les tester, mais leur période d'essai sera courte et dépendra de la durée du contrat, "à défaut d'accord ou de convention" explique la loi. Deux jours pour les contrats de moins d'un mois, cinq pour ceux de plus de deux mois...

L’intérim pour qui ? 

Loin des CDI souvent difficiles à décrocher, les petits boulots de l’intérimaire dans la restauration sont destinés à tous et orentiés vers toutes les qualifications. Aux personnes possédant des références dans le secteur de la restauration ou non... Aux autres n'ayant pas réalisé de formations professionnelles... 40% des postes intérimaires ne demandent pas de qualifications ! Vous voulez travailler ? On vous attend chez ADAPTEL ! 

Vous avez aimé cet article ? Partagez-le !