Un homme-orchestre. C’est ainsi qu’on pourrait désigner le chef de réception d’un hôtel. Celui-ci est à un poste de responsabilités aux missions essentielles, en relation permanente avec les clients et les organismes « pourvoyeurs » de clients. Travaillant main dans la main avec la direction, il est amené à évoluer…

Qu’est-ce qu’un chef de réception ?

Il est celui ou celle qui gère la réception d’un hôtel avec bien des responsabilités vis-à-vis des clients, mais aussi de son établissement : accueillir les premiers et faire en sorte qu’ils aient toutes les informations et le confort possible ; optimiser le remplissage du second tout au long de l’année. Le chef de réception manage son équipe de réceptionnistes et de night auditors, dont il est le trait d’union.

Chef de réception, un métier qui appelle des missions d’interim

Les missions d’un chef de réception

Dans une interview pour L’Hôtellerie-Restauration, une chef réceptionniste à Marseille, donnait une belle illustration de son métier :

"A mon arrivée, le matin, je commence par faire le point avec mon réceptionniste de nuit. Vu que nous faisons les trois-huit, ce cahier de liaison permet d’assurer la continuité du travail. Aujourd’hui, par exemple, il faut installer un lit de bébé dans une chambre, vérifier des réservations faites en double et récupérer quelqu’un à l’aéroport."

L’on retrouve donc dans ce métier ce qui relève du service à la clientèle, variable selon le standing de l’établissement. L’objectif : mettre tout en œuvre pour que le séjour du client se passe bien. Cela passe par de petites attentions, un souci du détail permanent et une bonne connaissance de la région et de ses possibilités !

Management, plannings, accueil… un poste à tout faire !

Mais le chef réceptionniste devra aussi gérer son équipe, assurer la bonne coordination des plannings et optimiser autant que possible le remplissage de l’hôtel. Politique de prix, contacts avec les voyagistes ou les centrales de réservations… Il doit faire en sort que son établissement soit complet le plus souvent possible en ajustant les tarifs et en opérant une veille concurrentielle permanente. Ce n’est pas pour rien qu’il est souvent considéré comme le soutien principal de la direction dans les petits hôtels !

Les qualités et compétences d’un chef réceptionniste

Elles doivent être complètes. Un bon relationnel, du calme et beaucoup de patience pour faciliter les relations avec la clientèle… Le souci du détail et la volonté de rendre service, toujours, grâce à une parfaite connaissance de la région, de ses établissements et des besoins que le client peut avoir. Mais des compétences également managériales afin d’optimiser le travail de son équipe. Un point fondamental, puisque le réceptionniste et, d’une façon générale, l’accueil d’un hôtel en sont généralement le tout premier contact, la toute première image.

Etre chef réceptionniste, un poste à responsabilité dans l’hôtellerie

Se perfectionner au métier de réceptionniste d’abord, grâce à l’intérim

Il s’agit inévitablement d’être bien organisé, de savoir gérer des plannings et d’avoir une bonne connaissance de la législation du travail. Des compétences en comptabilité aussi… mais surtout une présentation impeccable autant dans la tenue que dans la communication. D’où l’importance de connaître une ou plusieurs langues étrangères si l’on souhaite évoluer dans des zones touristiques et des hôtels de standing. Autant de qualités que l’on perfectionnera aisément en occupant des postes de réceptionnistes jour/nuit, en intérim par exemple, afin de multiplier les expériences.

La formation d’un chef de réception

Si l’intérim est une étape essentielle pour comprendre le métier de réceptionniste et envisager, à terme, de devenir chef de réception, un cursus de formation permet de se constituer de solides fondamentaux. Du côté des CAP et des Mentions Complémentaires, citons le CAP Service Hôtelier et la MC Accueil/Réception. Le Bac Technologie Hôtellerie permet d’aller plus loin tout comme un BTS Hôtellerie-Restauration option A. Enfin, les écoles d’hôtellerie dans le supérieur ouvrent de belles portes et permettent de toucher un grand réseau. Sans oublier la Licence en Hôtellerie-Restauration !

Pour quelle évolution ?

  • Directeur de l’hébergement dans un hôtel de 100 chambres et plus
  • Directeur d’établissement

Si vous cherchez un poste de chef réceptionniste des missions de réceptionnistes et night auditors pour compléter votre expérience, contactez-nous ! Chez Adaptel Lyon, nous avons forcément des missions d’intérim à vous proposer !

Vous avez aimé cet article ? Partagez-le !